+33 (0) 153 018 388+33 (0) 153 018 388

Galerie d'art - tableaux modernes contemporains abordables - PARIS BRUXELLES

Ma galerie d'art

Oeuvres: 
Valeur: 

Jean-Michel Barrois

Tableaux abstraits de JM Barrois

Jean Michel Barrois artiste peintre chez art generation
Jean-Michel BARROIS

La spontanéité du geste

JM Barrois maîtrise une technique picturale essentiellement basée sur la spontanéité du geste, le rythme et l'énergie du mouvement.

 

Vidéo de présentation de Jean-Michel Barrois

 

« Artiste » dès son plus jeune âge, Jean Michel Barrois étudie pendant 9 ans à l'Ecole des Beaux-Arts de Laon, avant d'abandonner ses pinceaux pendant plus de 45 ans ! Accaparé par de longues études et une carrière professionnelle bien remplie, il n'a malheureusement pu continuer à s'adonner à ses « rêves » d'enfant. Cependant, depuis quelques années, il se consacre à 100% à sa passion, peignant quasiment tous les jours. Influencé par l'abstraction lyrique des années 50, Jean Michel Barrois n'appartient à aucune mode, courant ou chapelle : « je ne revendique rien et suis libre de tout système; j'aime peindre c'est tout. »

Il travaille essentiellement à l'acrylique,   quelquefois   à l'huile et sur différents supports (lin,coton, aluminium, verre) directement posés au sol à l'aide d'une sélection d'outils dont la plupart sont fabriqués par lui-même.

Cela lui permet ainsi de réaliser des gestes, des textures et des tons composant sa technique basée sur la retranscription de la vitesse, de la spontanéité du geste et de l'émotion de l'instant.

C'est ce besoin quasi vital de créativité qui lui permet d'entretenir cette sensibilité, rythmant ainsi son travail. « Je pars du format de la toile ; cet espace à ma disposition, il faut que je le domine, le maîtrise pour qu'il raconte quelque chose. Je peins sans calcul, sans concept préalable, c.-à-d. sans idée fixe que je dois absolument accomplir ; je n'ai aucune stratégie pour y arriver, je m'exprime tout simplement. 

Je peux reprendre plusieurs fois mon travail car le plus difficile : l'arrêt dans la toile ; une touche de trop et la toile dégringole, une touche de moins, elle reste inachevée ;à un moment donné je sens que l'histoire est finie, c'est une question de sensibilité ; mais en fait, toute chose reste inachevée et c'est tant mieux car comme dit l'adage populaire : « quand on achève quelque chose, on le tue » et je souhaite que ma peinture reste vivante !  

 

 

 

 

 

 

Les tableaux contemporains que vous avez regards